YADAM nous offre aujourd’hui Empty Doors, nouvel extrait de son EP Safeplace

À la suite d’un premier single en guise de présentation, l’éponyme YADAM en novembre dernier, YADAM nous offre aujourd’hui Empty Doors, nouvel extrait de son EP SafeplaceEmpty Doors nous plonge à nouveau dans l’univers et l’identité de YADAM, entre néo-soul et pop électronique, cette fois en trois langues (français, espagnol, anglais) au plus près de ses émotions.De sa voix la plus douce, il nous raconte la désillusion, les fausses opportunités, les rendez-vous manqués, les relations sans avenir. Mais c’est sans compter sa force vocale et sa capacité innée à trouver la lumière. Empty Doors décrit donc les déceptions d’un jeune homme à la recherche de son refuge, mais également une attitude plus affirmée d’un nouvel adulte qui se promet de ne pas retomber dans le piège de ces « portes vides. »
Dans le très beau clip d’Empty Doors, YADAM cherche son chemin dans une maison vide, il cherche le souvenir, l’odeur, le réconfort de sa mère. Il se cherche lui-même en cherchant une sortie, une lumière qui puisse l’apaiser. Le clip d’Empty Doors a été réalisé en mai 2019, par Axelle RB et Raphaël Duchalet en collaboration avec 3IS.
À seulement vingt ans, YADAM a déjà eu plusieurs vies, connu plusieurs pays, vécu des déchirements personnels plus intenses que beaucoup d’entre-nous. Né au Venezuela, il passe la majeure partie de son enfance aux États-Unis, mais en 2012 il doit retourner dans son pays d’origine en pleine crise.
Déterminé à trouver un moyen de s’en sortir, il se met à étudier différentes langues, commençant par le français jusqu’en mars 2017, où il remporte le concours de chant de l’Alliance Française qui lui offre un vol pour la France. En France, il auditionne pour « Nouvelle Star » dont il sort finaliste en décembre 2017, avant d’obtenir un visa d’artiste pour rester dans le pays.
Le voici donc installé à Paris au travail sur son premier EP, SAFEPLACE, ce refuge où lui et sa musique trouveront enfin la sérénité. Auteur-compositeur, il y exprime ainsi (en trois langues) ses colères, ses doutes, ses peines, le tout relié par un espoir inaltérable.Avec l’appui d’artistes et de fans qui le soutiennent déjà, il marche sur les traces d’artistes de la scène internationale alternative, tels que RY X, Banks, Lolo Zouaï, Ibeyi, Woodkid, et Rosalia.
YADAM assume sa fragilité, l’enfant qu’il est presque encore, mais démontre une puissance réelle, tant vocale que charismatique, et une maturité généreuse et désarmante.

Facebook Youtube Instagram Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *