Archives pour l'étiquette concert

Lucy Rose en concert au Café de la Danse le 09/05

Lucy Rose sera de passage à Paris le 09 mai au Café de la Danse pour nous faire découvrir son nouvel album No Words Left. La musicienne a chanté pour le groupe Bombay Bicycle Club et fait les premières parties de grands artistes tels que Ben Howard, Daughter et Pete Roe. Lucy Rose est une chanteuse et compositrice multi-instrumentaliste anglaise, exerçant à la fois la batterie, le piano et la guitare. Ses compositions folk et pleines d’émotions ne sont pas sans rappeler celles de Laura Marling avec qui elle partage plusieurs influences dont Joni Mitchell et Neil Young.En 2008, Lucy Rose commence à composer accompagnée d’un groupe dont les musiciens ne sont autres que Björn Agren, ancien guitariste de Razorlight, Joe Steer, ancien bassiste de Broadcast 2000 et Sam Nadel à la batterie.Depuis 2012, Lucy Rose a déjà sorti 3 albums « Like I Used To – 2012 », « Work It Out – 2015 », « Something’s Changing – 2017 ». En mars 2019, elle sortira son 4ème « No Words left ».Retrouvez l’univers folk et la voix si émouvante de Lucy Rose lors de son concert parisien au Café de la Danse le 9 mai 2019 !

Lucy Rose est une chanteuse et compositrice multi-instrumentaliste anglaise, exerçant à la fois la batterie, le piano et la guitare.Un peu moins de dix-huit mois après la sortie de son dernier disque en date, Something’s Changing, Lucy Rose a annoncé la parution de son successeur intitulé No Words Left le 22 mars 2019. La chanteuse folk britannique Lucy Rose livrera donc son quatrième album  le 22 mars sur le label Communion. L’album se présente comme un répertoire de chansons folk au sein duquel certains titres orientés pop indé viennent se greffer à l’ensemble, afin de varier les esthétiques et d’apporter une pluridisciplinarité musicale. Lucy Rose parvient à obtenir un équilibre musical dans cette création en variant les esthétiques tout en restant dans son domaine de prédilection : la musique folk dans la lignée de musiciens tels que Bob Dylan, Neil Young et Joni Mitchell. 
No Words Left, né de longues sessions d’enregistrement à Brighton avec le producteur Tim Bidwell (Laish, Peggy Sue…), fera suite à Something’s Changing, sorti en 2017. Alternant avec une facilité déconcertante les sourires et les larmes, la musicienne Lucy Rose soigne ses effets avec un admirable respect pour son public passé, présent et futur. Une renommée grandissante la voit s’imposer dans le monde du folk indé, et dont la concrétisation qui s’offre à nous ne perd rien de sa qualité émotionnelle majeure, entretenue de disques en disques par cette chanteuse au timbre vaporeux.
Lucy Rose présentera ses nouvelles chansons sur la scène du Café de la Danse à Paris le 9 mai.

Site officiel
Infos sur le site du Café de La Danse

TITA NZEBI ‘FROM KOLKATA LIVE’ au Café de la Danse 06/04/19, Paris

From Kolkata. C’est le titre du deuxième album de Tita Nzebi qu’elle présentera le 6 avril 2019 au Café de la Danse à Paris. La chanteuse gabonaise a composé certains titres présents sur cet album depuis plusieurs années à l’instar de Sôle Moyi a wèLa caravane passeDictature inavouée et Bayéndi, déjà entendus sur scène ou via des vidéos en ligne.

C’est lors de sa première tournée en Inde, à Kolkata, que l’artiste a finalisé l’écriture des titres jusque-là inachevés et composé d’autres. En partant là-bas, elle avait quelques idées pour un éventuel prochain album. A son retour, elle avait une idée bien précise de cet album d’où ce titre. 

Tita Nzebi  y aborde des thèmes qui lui sont chers. 
La famille d’abord avec le titre Bangu (les mères) pour un hommage à ce qu’elle qualifie de maternité plurielle. Pour de nombreux peuples en Afrique, la mère d’un enfant n’est pas uniquement celle qui lui donne la vie. Ses sœurs sont aussi les mères de cet enfant et même au delà. 

Le respect de la dignité humaine avec le titre L’ghôbe (le respect) dans lequel l’artiste reconnait la difficulté voire l’impossibilité d’aimer tout le monde car nos cœurs ne sont pas assez grands pour cela mais interpelle sur la nécessité de respecter les autres, même ceux qu’on n’aime pas. 
Toujours en rapport avec le respect de la dignité humaine, elle dénonce la dictature au Gabon, son pays d’origine ainsi que le silence des « gens bien » à ce sujet , dans Dictature inavouéela caravane passe et Mindombe (les gardiens, les sentinelles).

Ses envies de partages et d’échange ont aussi été présentes tout au long de la réalisation de cet album. D’abord avec l’équipe de musiciens qui l’accompagne depuis 7 ans maintenant. La chanteuse a tenu à ce que cet album soit le leurs. Ainsi, contrairement à Mbissi miti, son premier maxi single réalisé par le guitariste Congolais Sec Bidens ; contrairement à Métiani, son premier album réalisé par l’ingénieur du son Serge Guelon ; From Kolkata a été entièrement arrangé et réalisé par ces fidèles musiciens (Serge Ananou le guitariste, Ivan Réchard le bassiste, Georges Dieme le batteur) et elle. En dehors du titre L’kwèle (le mariage) une collaboration entre Sec Bidens et Tita Nzebi. Elle a également collaboré avec des artistes rencontrés en Inde : Titash Sen, Gobinda Das Bairagya, Sandip Bag sur les titres Baûl Song et FromKolkata.

Gobinda et Sandip seront sur la scène du Café de la danse avec Tita Nzebi le 6 avril 2019. Avant ce rendez-vous parisien, From Kolkata sera présenté en Inde le 16 et le 23 mars à Calcutta et le 20 mars au Holly Festival de Nimdih.

From Kolkata est produit par le label Bibaka et distribué par Inouïe pour la France, Xango pour le Benelux et Believe pour le numérique. Le premier extrait est   Ba Ngu

Tita Nzebi en concert
From Kolkata Live
Café de la Danse
samedi 6 avril 2019
20h00
5 Passage Louis Philippe
75011 Paris
Métro : Bastille