STUDIO DECIBEL : «Je souhaitais réunir le meilleur des deux mondes : numérique/analogique»

  • Depuis quand le studio est-il ouvert ?

Nous avons fait construire notre maison en 1988 et des le départ avec l’architecte de l’époque sur les plans du sous-sol en prévision, j’ai fait modifier le réseau électrique et une partie des murs et leur épaisseur ( plus de 22cm en aglo plein) en vue d’une meilleure isolation thermique (humidité) et phonique ; nuisances avec les canalisations, le 1ér étage et le voisinage mais, surtout pour avoir une acoustique spécifique sur une surface d’environ 30 M² se divisant en une régie de 22M² et une cabine de prise de son de 8 M².

pixiz_52fb9746353ba

  • Pour en revenir a vos débuts :

Les années passant une idée conceptuelle en tête, j’ai fini par m’équiper vraiment avec du « lourd » Console DIGIDESIGN, une «panoplie » conséquente de « plug’ins » TDM, me permettant de modéliser les consoles SSL, NEVE, API, HELIOS, d’acquérir les meilleures reverbes numériques du marché et des compresseurs TDM vintages modélisés : FAIRCHILD, 1176, LA2A, LA3A, etc.… Cette technologie plugin’s maintenant aboutie, cela permet d’avoir plusieurs « couleurs analogiques » pour recréér le sons des années, 60’ 70’ et 80’ époque des meilleurs albums pop, rock et variétés de l’histoire, surtout que cela ma évité l’investissement « dantesque » d’une seule de ces consoles ! (Rire ) en outre je pense que l’utilité d’une « grosse console analogique » devient moins évidente en l’état actuel des progrès technologiques software, dès l’instant ou la modélisation logicielle est associée à des préamps hardware de grande classe, des câbles dignes de ce nom, des écoutes en rapport et une station numérique professionnelle du style AVID/DIGIDESIGN. Enfin, pour aller de paire avec cette solution audio, un Protools HD 8 avec cartes CORE et ACCEL TDM DIGIDESIGN , des Convertisseurs APOGEE et DIGIDESIGN, des Préamps à lampes et transistors : AVALON, NEVE, UNIVERSAL AUDIO DBX, des enceintes GENELEC 1031 etc. … Je souhaitais réunir le meilleur des deux mondes : numérique/analogique !

  • Avez-vous une formation d’ingénieur du son ?

Non, aucune formation et je ne prétends pas être « ingénieur du son ». La seule formation que je « pourrais » avoir est celle du « terrain » de l’apprentissage sur le tas et de la capacité à trouver des solutions ! Je me considère plus comme un producteur « metteur en sons » ! Durant toutes ces années j’ai adopté des règles simples : Prendre le bon micro, le bon câble, le bon préampli, et un bon convertisseur ! Pour avoir une source traitée de la manière la plus « propre » possible, dans les meilleures conditions de placement micros (acoustique). Il n’y a pas de secret, une prise de son voix professionnelle c’est un micro Neumann, un préamp à lampes et/ou transistors Neve, AVALON ou UNIVERSAL AUDIO …Avoir le bon matériel et …. savoir l’utiliser bien sur !

imagesCA4FUABO - Copie copieimagesCA4FUABO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *