« Believe Digital serait-il sur le point d’arnaquer des milliers d’artistes ? » (Article paru en 2015)

« Les artistes doivent retirer leurs titres de Zimbalam UK et les redistribuer avec TuneCore. Ils ont jusqu’au 30 Novembre 2015 pour le faire, faute de quoi Zimbalam retirera les titres des services en ligne. »

Sauf que Zimbalam n’a pas retiré les titres des services en ligne alors question: qui récupère le montant des ventes?…alors que beaucoup d’artistes n’ont plus accès à leur compte Zimbalam, ce dernier ne répond plus, en effet le mail support.fr@zimbalam.com est obsolète.

De l’autre coté, si vous demandez de l’aide à Tunecore, voici leur réponse: « Bien que TuneCore et Zimbalam partagent une société mère, nous ne partageons pas de systèmes de backend. Malheureusement, cela signifie que nous ne pouvons pas transférer votre catalogue à notre service, et Zimbalam doit initier le transfert. Veuillez les contacter à support.fr@zimbalam.com. »

Daniel Balthasar le mercredi 27 novembre 2019 à la Brasserie K116 (Esch/Alzette)

Daniel Balthasar est un auteur/compositeur avec une multitude de facettes. Parfois intimiste, parfois plus énergique, ses chansons varient entre le Rock, le Folk et des formes plus expérimentales. Depuis 2003, Balthasar a publié 6 albums et 2 EPs avec un 7me opus déjà prévu pour l’année prochaine. Le songwriter a donné avec son groupe un nombre assez important de concerts en Europe et au-delà. (Popkomm à Berlin, SXSW à Austin/Texas…) et sera de retour au K116 le mercredi 27 novembre 2019 pour un concert gratuit à partir de 20h45.

La Brasserie K116 à Esch/Alzette propose une ambiance industrielle, située dans un ancien abattoir. Le détail y est respecté, jusqu’aux rails au plafond où étaient suspendus les carcasses de bavons. C’est ici que se rencontrent les spectateurs, animateurs et acteurs de la Kulturfabrik, prenant un verre ou repas avant ou après les spectacles. La cuisine est de type brasserie, avec un grand choix de viandes – endroit oblige – mais aussi des influences plus tendance comme les plats végétariens ou du terroir. Un excellent rapport qualité/prix pour la formule de midi qui change toutes les semaines.

La Brasserie K116 propose aussi des dîners-concerts de qualité tous les derniers mercredis du mois. Venez découvrir les meilleurs artistes de la Grande Région, en dégustant les spécialités de la Brasserie K116 ou tout simplement en buvant un bon verre de vin ou un cocktail. Venez nombreux pour le dernier concert de l’année 2019 !

Ibrahim Maalouf : nouveau titre « Una Rosa Blanca » extrait de l’album S3NS

« S3NS », le 11e album studio d’Ibrahim Maalouf, est une nouvelle aventure dans laquelle l’artiste se plonge dans une liberté insolente que seuls les artistes indépendants peuvent encore se permettre d’avoir.
Autoproduit, cet album, comme tous les précédents albums d’Ibrahim Maalouf, s’inscrit dans cette suite logique de construction créative artisanale, dont les influences latino-américaines frappent dès la première piste.
Par le passé, Ibrahim a eu la chance de collaborer avec de nombreux artistes sud-américains : du chilien Angel Parra – fils de la grande poétesse Violetta Parra – avec qui il a enregistré tout un album il y a plus de 17 ans, en passant par Lhasa De Sela, l’incroyable voix mexicano-américaine qui avait charmé le monde entier avec « The Living Road ». Ibrahim a également croisé la route et collaboré avec nombre d’artistes cubains dont Raul Paz, Ernesto Tito Puente, Omar Sosa, Ibeyi, etc. pour ne citer qu’eux.
Sur ce nouvel album, Ibrahim Maalouf s’entoure d’invités de grand talent, notamment trois pianistes virtuoses de la nouvelle génération cubaine : Harold Lopez NussaAlfredo Rodriguez et Roberto Fonseca, mais aussi le saxophoniste Irving Acao et la violoniste et chanteuse Ylilian Canizares.
S3NS est donc apparu comme une évidence. Pas vraiment jazz, ni exactement pop, et quelques fois rock, Ibrahim Maalouf nous livre une musique métissée, fraîche, nostalgique, mais toujours aussi inclassable…

Du Maalouf pur jus à la sauce Latina !

ESKEMO : UN SINGLE CONTRE LES VIOLENCES CONJUGALES

Neuf ans après leur single phare « ETERNISE MOI » en featuring avec JENA LEE, un véritable tube les ayant révélé au grand public, le groupe ESKEMO a récemment marqué son retour en musique. 

C’est en effet il y a quelques semaines que le groupe a révélé leur nouveau single « ELLA », un titre catchy aux sonorités pop & indie accompagné d’un clip aux allures de Prom Party réalisé par HK Corp (Indochine, M Pokora, Booba, Kendji Girac, Amir, Orelsan, Soprano, Slimane…). 

C’est ainsi avec un retour des plus appréciés de leur fidèle public que le sextuor originaire de Biarritz a mis fin à leur absence après une pause de plusieurs années. Désormais loin du style musical emo-rock qui les qualifiait à l’époque, ESKEMO poursuit à présent sa trajectoire avec une nouvelle direction artistique aujourd’hui portée par leur nouveau titre « MÊMES FILLES » traitant d’une thématique forte et d’actualitéles violences conjugales

À ce propos, Romain, le chanteur du groupe et auteur de la chanson se confie :« Il était important pour moi d’écrire sur le thème des violences conjugales, car c’est encore en 2019 un réel problème de société, un véritable fléau. C’était assez complexe d’en travailler l’écriture car je tenais à aborder cette problématique sous différents angles, l’amour, la passion, le sexe, la haine… Le choix des mots a donc été des plus minutieux afin d’amener au texte toute sa profondeur et d’y ancrer un message d’urgence : STOP !
Concernant la mise en image, on se devait de faire simple avec un playback sobre et sans artifices. Le rouge nous est apparu comme la couleur à mettre en avant puisqu’elle représente aussi bien la passion, l’amour et la violence. Lola et Yohan, les réalisateurs, ont su trouver l’angle juste afin de traiter ce thème avec respect et pudeur et de retranscrire dans le clip que nous sommes tous ces « mêmes filles ». »
 

Le clip réalisé par LS FILMS est désormais disponible sur la chaine Youtube du groupe.
Le single, quant à lui, est disponible sur toutes les plateformes de téléchargement légales.

Le single sur Spotify:
 https://open.spotify.com/album/36bxECz4So2LmULIHeK81D

Après un single « ton Image » sorti en mai dernier, et un Clip tourné dans au Japon, l’artiste lyonnais KAZODAH récidive avec un nouveau titre : « Tout quitter ».

« Tout quitter » est un titre pop urbain qui nous invite à l’évasion. Kazodah nous fait prolonger les vacances avec un son qui nous donne envie de bouger, et de nous aussi : tout quitter. Sur un son produit par le Beatmaker Smook Weed ( Ridsa, El Matador, Dj Kayz..), le clip a été tourné sous le soleil de Tenerife.

Qui est KAZODAH ?  Kazodah est un chanteur-auteur lyonnais .Il plonge littéralement dans le rap et le ragga-hiphop aux début des années 2000. Il commence à faire ses armes d’interprète en étant membre des groupes « FRVSENS » ou plus tard encore « ALARME » .  Durant sa jeune carrière, l’artiste a collaboré avec divers artistes de la scène rap ou hip hop comme Soprano, El Matador, Sixcoup MC, Marechal, LEAK, Ravage.Depuis un an , il travaille sur un nouveau projet, plus « personnel ».  Il s’entoure alors d’une nouvelle équipe.
Il peaufine donc les futurs morceaux qui feront partis de son repertoire ou il cherche constamment de nouvelles sonorités en alliant le Dancehall, le reggae, la pop et même la variété .  
On dit de lui qu’il est un artiste atypique et une figure montante de la scène POP URBAINE qu’il faut surveiller de prêt. 

Lien vers le single : http://smarturl.it/fsymu7
Lien vers Facebook : https://www.facebook.com/kazodah/

loading