MOTHER OF TWO dévoile son nouveau clip

Agitateur au sein de la scène musicale parisienne depuis une bonne quinzaine d’années déjà, Julien Gaulier a tout connu: ses premiers groupes punk, British Hawaii en tête, ont arpenté tout ce que la capitale connaît de caves humides. Puis, avec le duo Hey Hey My My, c’est la reconnaissance et le succès, plusieurs tournées à travers la France, et deux albums de folk-pop qui auront marqué les esprits. A la fin de cette belle histoire Julien prend la tête du trio Mother of Two et sonne le retour à l’électricité et la fureur des débuts. Retour dans les caves donc, mais pas pour longtemps: le groupe se fait remarquer avec son rock dynamique, propice à la fête et aux épanchements nocturnes, et les tournées et les premiers EPs s’enchaînent.

Sur le premier album de Mother of Two, devenu entre temps un projet solo, Julien, seul, se met en avant, pour la première fois. Et c’est son amour de la Pop (avec un grand P) qui l’a notamment guidé dans l’écriture de cet album. En replongeant dans sa collection de disques patiemment amassée depuis l’enfance, il a puisé ici et là, les jalons incontournables d’une éducation musicale éclatée sur plusieurs décennies. Ainsi, qu’elle soit mélodique, rêche, torturée, inventive ou furieuse, la Pop s’envisage ici comme une réunion de famille, où l’on croise à la fois des idoles de jeunesses toujours dignes (Frank Black, Neil Young), mais également des nouvelles têtes au goût très sur, qui ont, comme Julien, un avis bien tranché sur la chose Pop (Baxter Dury, Kurt Vile, Bill Callahan).

Mother Of Two dévoile aujourd’hui le clip de ‘Colorblind’ avec Johanna Wedin, premier extrait de Being Nice Doesn’t Pay qui sortira le 28 octobre.

facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *