Maxime PERRIN : accordéoniste atypique

  • Qui est-il ? 

Maxime PERRIN commence l’accordéon très jeune et acquiert une expérience de la scène grâce aux bals; puis découvre une autre facette de son instrument dans les concours (lauréat de Radio France, de l’UNAF…) dans cette recherche d’un monde plus classique, il entre au conservatoire du 18e arr. de PARIS dans la classe de Max BONNAY, où il y fait des études en supérieur. 

Il s’intéresse de plus en plus au jazz et aux musiques improvisées multipliant les expériences de scène au contact de formations musicales d’Europe de l’est (cirque Alexis Gruss..) et de chansons (Akim  reubeu des bois, Dikès…).Il est fondateur d’aZurA un groupe de jazz « fusion acoustique ». Il a suivi parallèlement des études de musicologie à La SORBONNE.
Il accompagne actuellement Christophe Alévèque ce qui lui permet  de jouer à l’Olympia, au casino de Paris, et divers festivals: Avignon, Montréal… Toujours en recherche de nouveaux horizons, il accompagne également des spectacles de la ligue d’Impro,  et des pièces de théâtre (Cyrano..).

  •    Si tu avais droit à un voeu lequel ferais-tu ?

 « Démocratiser le jazz et en particulier l’accordéon dans le jazz. Que la musique soit acte de résistance contre la morosité ambiante. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *