Le groupe For The Hackers est de retour avec un second EP

Le groupe For The Hackers est de retour avec un second EP sur lequel on retrouve l’énergie enthousiasmante du groupe qui s’est fait connaitre avec le tube Babyshambles il y a une poignée d’années. Sur le nouvel Ep, on retrouve la fraicheur évidente, l’humour et les riffs cinglants de guitares, les titres rock tubesques en français et en anglais qui donnent immédiatement envie de faire des bonds comme le nouvel extrait Illuminée à découvrir en clip.

En l’espace de quelques années et d’une solide expérience de la scène notamment aux côtés de Metronomy, Puggy ou Talisco, For the Hackers fait le lien entre la brit-pop, le rock eighties et crée sa formule originale à la fois dynamique et charmeuse. Avec Arthur (Batterie), Alex (Basse), Romain (Guitare) Axel (Chant – Guitare) et David (Clavier – Guitare), la musique est Illuminée, jusqu’au premier album attendu en 2018 avec une nouvelle tournée dans toute la France.

Désormais, il faudra compter sur For The Hackers ! Depuis toujours, ces artistes indépendants originaires de Dieppe en Normandie (76) jouent de la musique par passion. L’humanité de Fth dépasse le strict cadre de leurs chansons et c’est ce qui fait leur différence. Pour Arthur (Batterie), Alex (Basse), Romain (Guitare) Axel (Chant – Guitare) et David (Clavier – Guitare), le groupe devient vite un point de repère, un rendez-vous.
Depuis 2010, ces potes d’enfance aiment se retrouver pour jouer en terrasse, dans les bars enfumés, dans les festivals, en première partie d’une flopée d’artistes (Metronomy, Puggy, Eiffel ou encore Talisco). En tout, plus d’une centaine de dates. Et à chaque fois, For the Hackers ne passe pas inaperçu. Quelques professionnels aussi les remarquent : passages en radio et en télé avec leur premier opus « Babyshambles »,  lauréats Booster et Talents 276 en 2013, prix SMAC de la Truffe et gagnant du Pic d’Or, en 2017.
Ceux qui voient Fth sur scène sont sous le charme parce que ses jeunes surdoués savent communiquer leur enthousiasme, leur énergie flamboyante comme personne. Allure juvénile, fraicheur évidente, titres tubesques, folie, transe… For The Hackers possède tous les atouts pour devenir grand. Ces premières années d’existence, sans grands enjeux professionnels sont le terreau artistique et humain du groupe. Mais aujourd’hui, fini l’apprentissage, Fth passe aux choses sérieuses. Ces années de scène de rencontres artistiques ont ouvert de nouveaux possibles, de nouvelles balances entre les instruments, tout en restant fidèle à l’esprit du groupe.
Ce deuxième EP éponyme, orfévré dans leur tour bus qui fait office de local de répétitions, voire de studio d’enregistrement, offre d’élégantes compositions mêlant d’une manière très personnelle pop-rock énergique, musique électronique et une panoplie d’arrangement ultra organiques. Le lien entre la chanson, le Brit Pop et le Rock Frenchy eighties se fait par ce biais-là. Le quintet dieppois parvient maintenant à s‘affranchir de leurs influences nombreuses (Bombay Bicycle Club, Imagine Dragons, Arctic Monkeys, Coldplay ou encore les mythiques Smiths autant que Téléphone ou Housse de Racket). Ils ont désormais un son bien à eux, une patte Fth reconnaissable et unique. Ils chantent la vie artificielle qu’il faut combattre, les chaines et les liens à briser, le besoin de se révéler, la liberté d’agir à sa guise, le pouvoir de contrôler ses peurs… et l’amour à faire ou à trouver.
Des sujets qui nous touchent droit au cœur parce qu’ils nous concernent tous. Si ces diables de musiciens ont la capacité de nous émouvoir, ils ont aussi celle de nous faire danser comme des fous. For The Hackers à l’aube d’une nouvelle ère, un antidépresseur sans les effets secondaires. François Alquier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *