L’artiste blues rock comorien Eliasse sort son nouveau single « Endra »…

L’artiste blues rock comorien Eliasse sort aujourd’hui son nouveau single « Endra », enregistré en featuring avec les pères de la world music Toure Kunda et la sensation réunionnaise de maloya nomade Saodaj’. « Endra » évoque une femme aux nombreux enfants et petits-enfants, blessée à maintes reprises dans ses amours et qui cherche encore l’élu de son coeur. Une chanson qui, in fine, en réfère aux Comores, archipel à la situation compliquée, essuyant maux et drames depuis bien des années.
Artiste originaire des Comores, archipel de l’Océan Indien aux identités culturelles fortes et plurielles, Eliasse trace depuis une dizaine d’années son chemin dans cette Babel de la Sono mondiale.

De son premier groupe folk à celui du chanteur Maalesh, de ses compagnonnages ou collaborations (comme percussionniste ou choriste) avec Baco, Mikidache, M’Toro Chamou, Nawal, jusqu’à son envol solo et un premier album « Marahaba » en 2008, il prépare en 2019 la sortie de son deuxième opus « Amani Way », à paraître sur le label Soulbeats Records. Aux rythmes ternaires traditionnels comoriens (twaraba, mgodro, shigoma, sérebwalolo…), Eliasse marie rythmes binaires occidentaux (blues, funk, rock). Ses textes, mélange de dialectes autochtones qu’il épice de français, anglais, malgache ou swahili, mêlent métaphores poétiques et points de vue et font de ce natif de Moroni un chanteur assez unique qu’on dira engagé mais qu’il préfère qualifier de « conscient ». `

Un chanteur qui apporte un vent de fraîcheur et une indéniable novation du côté de l’Océan Indien mais qui témoigne aussi d’un fort attachement à une histoire musicale, celle des pionniers des années 70 lorsque les Iles de la lune revendiquaient leur émancipation. Collier de chansons fortes, son nouvel album, qu’il conduit avec sa guitare et son merlin (sorte de dulcimer) est le résultat d’un travail en collaboration avec deux complices musiciens : Jérémy Ortal à la basse (Shaolin Temple Defenders, Martha High) et Fred Girard à la batterie (Sleeppers, Bertrand Cantat, Afrobeat Crusaders). A l’été 2019, Eliasse partagera son nouveau répertoire sur les scènes européennes.

L’occasion pour ceux qui ne l’ont pas vu récemment en première partie de Groundation, mythique groupe de reggae, de découvrir un artiste altruiste et solaire, dont la générosité et l’humour sont à l’image de ses îles serties de rêves et d’histoires. Extrait de la biographie d’Eliasse par Frank Tenaille
Concerts à venir : 
07/12/19 – QUARTIER LIBRE – Bordeaux (33 – France) 
07/03/20 – LES FRANCOFOLIES DE LA REUNION – Saint Pierre (La Réunion)
Lien du single

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *