LA DEMOIZELLE GABRIELLE: chanson Française féminine humaniste et «morpionne».

  • Qui est-elle ?

C’est ce personnage crée en Janvier 2008, à Lestiac-sur-garonne né sous la plume d’Elsa Laborde, Hautboiste classique des Landes. Après les écoles de musique des Landes et le conservatoire de bordeaux, elle se met à jouer de la flute traversière, de la guitare et du piano, pour se lancer dans la chanson.  
Chantant l’amour pour les humains, avec toujours une pointe d’humour, elle se moque, provoque, et choque avec ses gros mots, des chansons où les hommes en prennent souvent plein la pomme. D’abord en solo, elle va à la découverte des villes de France pour semer ses chansons. En octobre 2011, elle signe avec un label Naia Music pour enregistrer son premier album « chansons Morpionnes ». Au fil des rencontres, elle joue avec un percussionniste, pianiste, contrebassiste, flutiste, guitariste, chorisdg1te…

A ce jour La Demoizelle Gabrielle a effectué environ 500 dates de concerts dans toute la France. En septembre 2012 , elle présente son deuxième album « Nature humaine ». Un an plus tard, elle sort un troisième album « on change atmosphère ». Aujourd’hui en solo guitare-chant, elle part en voyage musical en troubadour vêtue de rouge et noir, pour semer ses chansons…

Ce troisième  album est beaucoup plus instrumental que les précédents. Il y a du sax, de la flute traversière, du hautbois, et des voix qui s’entremêlent sur les bases de guitare et de piano. Les textes retracent le parcours de la Demoizelle Gabrielle, le monde qu’elle a vécut, avec des rencontres inoubliables, des coups de gueules et des cris du cœur, avec « les ragots de comptoir », des textes sur l’envie et  le désir qu’elle a de continuer à semer des graines on l’a souvent qualifiée de « Boule d’énergie », elle assume pleinement le monde quelle a crée, entourée des musiciens qui l’accompagnent, « on nous prend pour des fous » mais on s’en fout ! Tant que la joie de vivre, l’humilité, la passion reste là, la musique continuera, elle balance sur sa vie passée dans une chanson autocritique « une fille sage et raisonnable » et balance encore un peu sur les hommes « que des mots ».  On la retrouve pleinement dans cet  album toujours aussi sincère.

  • Si tu avais droit à un voeu lequel ferais-tu ?

« Si je pouvais faire un vœu, ce serait celui de vivre les meilleurs moments de ma vie et que la musique me fasse vivre des moments magiques et de merveilleuses rencontres. »

  • Suivez-la : facebook home

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *