Jerry Peghan se classe dans le soft pop chill electro.

A partir de 11 ans, Jerry Peghan se sent irrémédiablement attiré par les musiques de films et les sons Rock qui laissent transparaître des émotions au travers de mélodies entraînantes. L’album « Use your illusion 2 » de Guns’n roses et le « Black album » de Metallica bercent ses années collèges; et plus récemment les « daft punk » deviennent une de ses références en terme de mélodies.

Vers 17 ans, il compose sa première mélodie au piano sans aucune notion de solfège. Puis, par praticité, il s’oriente sur l’achat d’une guitare pour pouvoir exercer la musique n’importe où quand il le souhaite.

Il a souvent été amené à pratiquer durant des heures entières un même morceau par plaisir. Seuls les brûlures aux doigts et les troubles oculaires de fatigue l’obligeaient à s’arretter de jouer.

Père très jeune, ses responsabilités le freinent dans son élan artistique et il ne pratique la guitare que par loisir.

Mais 10 ans après, il intègre son premier groupe de reprise. Il prend conscience que jouer seul dans sa chambre sans tempo et jouer au milieu d’un groupe expérimenté n’est pas chose aisée. En parallèle, il retranscrit ses compositions personnelles pop rock sur le logiciel « guitar pro ».

Durant une dizaine d’années, il intègre plusieurs groupes différents mais n’arrive pas à trouver une formation qui lui corresponde totalement. La dernière formation intégrée a pourtant reprit ses compositions, mais les personnalités divergentes ont eu raison du succès prometteur grandissant.

Jerry Peghan
 décide donc de se produire seul. Lui vient donc l’idée de reprendre ses instrus rocks et les rendre écoutables sans chanteur, en y intégrant des sons de synthé et violons.
De 2014 à 2015, il monte donc son home studio. La rencontre avec un ingénieur son qui deviendra son ami lui permet d’acquérir des notions de base essentielles pour le mixage. Petit à petit, il élargit ses compositions vers d’autres styles ainsi que la musique à l’image et musique de film qu’il affectionne particulièrement, par plaisir de composer des mélodies sans se restreindre à un style bien définit.

Mais son projet personnel pop electro devient sa priorité. Malgré la diversité mélodique qu’il propose à chaque compositions, son style très personnel devient reconnaissable et non moins riche en sensation. Mélange de sons acoustiques et synthétiques, aucune conformité n’a sa place dans sa créativité.

Egalement auteur de la majorité de ses textes, Jerry Peghan met en avant la positivité et éveille la confiance en soi. Il s’entoure donc d’artistes talentueux pour interpréter ses textes comme Yoni Amar (chanteur principal du spectacle « la belle et la bête), Sarah Dukes…

Jerry Peghan se classe dans le soft pop chill electro.

« La musique ne doit pas être limitée par des règles établie; la créativité ne doit pas être orientée ni même guidée si ce n’est qu’au son émit d’un instrument selon l’oreille que vous lui accordez à un moment précis. Tant qu’il nous fait vibrer, peu importe que l’ensemble de l’oeuvre soit un mélange de style urbain et de style reggae ou autre. Il n’y a pas de limites ».
[Jerry Peghan]

Un clip est en préparation pour être diffusé début septembre 2018.

 www.jerrypeghan.com

* photo: De gauche à droite : Jimmy Michee, Jerry Peghan, Yoni Amar

Une réflexion sur “ Jerry Peghan se classe dans le soft pop chill electro. ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *