Holybrune: « Ainsi soit-il » Extrait de l’Ep Pandemonium

Holybrune incarne une nouvelle scène française entre r’n’b langoureux, trap’n’pop et électro glam.
A tout juste 26 ans, Holybrune s’approprie les codes de la pop culture, brise les tabous, sacralise la créature artistique qu’elle représente, à la fois rêveuse, sainte et provocante. Pandemonium, son nouvel EP composé de six titres originaux, paraîtra à l’automne 2016. Découvrez le clip de Ainsi soit-il, premier extrait du récit d’une longue nuit tumultueuse et envoûtante.

Quand la chanson française lorgne vers le meilleur de la pop US, cela mérite qu’on y prête l’oreille. Holybrune l’a bien compris. Avec un sens inné de la mélodie et une voix taillée pour aligner les tubes, elle s’est construit un répertoire savamment dosé d’instrus modernes entre rap US et autoroutes pop électro.

Cette jeune plante hybride braque la scène r’n’b et rembourre la pop française avec des chansons électro-buildées. Repérée l’année dernière avec sa reprise lascive de Paris Seychelles de Julien Doré, Holybrune s’est très vite démarquée grâce à des productions millimétrées par Dabeull. A seulement 26 ans, Holybrune aligne les tours de force avec ses clips d’Interlude, d’Envie d’Ailleurs et du Monde est à Nous. Sainte et provocante, rêveuse et audacieuse, féministe et romantique, Laura Chaudet ne porte sûrement pas son nom par hasard. Cette artiste hors norme séduit avec ses chansons aux visuels soignés qui démontrent une véritable audace électronique ainsi qu’une provocation qui n’est pas exempte de glamour. Bousculant les clichés et les idées reçues, Holybrune incarne son époque comme personne. Aujourd’hui paraît le clip d’Ainsi soit-il, extrait de son futur EP Pandemonium annoncé pour l’automne 2016. Une fois encore, Holybrune apporte avec ce nouveau clip son originalité et son style décalé.

« Nous ne sommes pas parfaits, nous ne rentrons pas dans les cases. Qu’il en soit ainsi, tant pis, lâchons prise. Inutile d’essayer de faire bonne figure, de sauver les meubles, ou les apparences. Quoi que nous fassions nous serons jugés, critiqués, ou simplement ignorés. Alors laissons nous emporter par ces instincts basiques qui nous poussent à nous déchaîner sur la musique. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *