Guillaume Muller : défenseur de la chanson française

  • Qui est-il ?

Guillaume Muller est né le 14 septembre 1992 à Libourne (Gironde) où il y passe toute son enfance. C’est à l’âge de 8 ans qu’il découvre le plaisir de chanter.

Lors de ses premiers concerts, Claude Rogen le remarque et propose à Guillaume de l’accompagner pour sa première heure de concert au Petit Théâtre du Kibélé à Paris. La soirée est un succès et Guillaume est alors programmé sur 7 représentations, avec 12 chansons inédites dont « Renaud Reviens ! » confectionnée par Robert Geoffroy et qui a fait l’objet d’un clip vidéo.

guillaume

En avril 2012 Guillaume participe à l’émission de la chaine IDF1 :
« Vous avez du talent ». Au total il y fera 11 passages et fera donc parti des gens qui seront restés le plus longtemps dans l’émission.

Guillaume rencontre Léo Barginal, un artiste auteur-compositeur-interprète. Depuis Mars 2012 ils se mettent tous deux à travailler ensemble et Léo lui proposera 3 chansons de son cru et composera des mélodies sur des textes proposés par Claude Massenot. Guillaume aura même le plaisir de se faire composer une mélodie par Tony Bonfils qui fut le contrebassiste de Charles Aznavour !

Léo Barginal devient le guitariste officiel du groupe de Guillaume où s’ajoutent Wilfrid Véris à la guitare électrique, Samuel Franc Blu à la basse et Benjamin Sick à la batterie.

Après avoir été nommé « révélation masculine de l’année » à la scène ouverte Kandidator  en 2012, Guillaume se retrouve en finale nationale du tremplin Charles Trenet où il finit deuxième en chantant « Tempête de grêle » qui devient à ce moment, la chanson phare du groupe. Il remporte également le tremplin « +2Talents » à deux reprises au cours de l’année 2013.

  • Si tu avais droit à un vœu lequel ferais-tu ?

« Concernant le voeu, c’est difficile car j’ai beaucoup d’envie et dans le domaine musical je rêve notamment un jour de fouler les scènes de l’Olympia et du Grand Rex à Paris… mais il y a autre chose qui me tient très à cœur, je rêve de discuter avec Renaud, de le voir, car pour moi c’est le maitre ! Je me surprends encore à rêver qu’un jour je chanterai un texte inédit de lui. Je suis vraiment dans la peau du fan absolu devant son idole le concernant. »

  • Suivez-le:

imagesCA4FUABOimagesCA4FUABO - Copie copie

Une réflexion sur “ Guillaume Muller : défenseur de la chanson française ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *