GRINDI MANBERG : Hanté et mélancolique, du rock venu de Reims.

Les chansons de GRINDI MANBERG, mélancoliques et hantées, donnent envie d’aller s’enfermer seul au cinéma écouter Mort à Venise les yeux fermés.
Trois ans après la sortie du maxi Fantasized Lumberton, il s’apprête à sortir son premier album, See The Ferries Fade Away, réalisé avec l’aide de Robin Leduc.
Un disque plein de souvenirs, de rêves, de voyages, de folles inquiétudes, d’instants fantasmés et de visages projetés sur grand écran, en couleurs ou en noir et blanc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *