Emmanuel St Laurent : « poète de la révolution artistique »

  • Qui est-il ?

Pierre LOUKAS, alias Emmanuel ST Laurent (nom d’un quartier de Liège) est né en 1952 à Athènes.

Très tôt, il chante dans les clubs et cafés théâtre athéniens.

En 1967, à l’âge de 15 ans, il fuit le régime des Colonels et leurs tortures pour venir s’installer à Liège en Belgique.

Après avoir décroché le premier pris de l’émission télévisé « Chansons sans frontières », les professionnels le remarquent. Il sort en 1969 son premier single en français « L’amour en français ».

D’autres titres s’en suivirent. Il enchaine alors les concerts et fait des tournées en Belgique, en France, au Pays-Bas, au Canada et en Afrique.

En 1980, il émigre aux Etats-Unis. Son album de chants de Noël y connaît un grand succès. Il compose des musiques de films comme « L’investigateur » ou « La vengeance » en collaboration.

En 1990, il revient en Belgique. Il exploite alors le piano-bar « Nulle part ailleurs » et participe aux Francofolies (1995).

Il part ensuite à Chaudfontaine où il dirige la salle de spectacle « La cité des étoiles » et crée l’ASBL qui a pour but d’aider les jeunes artistes débutants.

En 2010, il fait son retour sur les scènes belges avec de nouvelles chansons.

Il publie un livre autobiographique « Le voyage, la musique, ma vie… »

L’ASBL est rebaptisé M.A.N.U-CLUB (Mouvement Artistique Nouvelle Union) qui continue à aider les artistes débutants.

  • Si tu avais droit à un vœu lequel ferais-tu ?

«  Très impliqué dans la lutte contre la tauromachie, j’aimerais voir cette sordide barbarie disparaitre à jamais. En soutient au front anti corrida, j’ai écris une chanson sur ce thème, elle s’appelle « Tavros » (taureau en Grec), elle est également sur le nouvel album. »

  • Suivez-le :

imagesCA4FUABOimagesCA4FUABO - Copie copie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *