DJ Xeal: quand il enfile le long manteau et le chapeau noirs

DJ Xeal, c’est son nom de scène. Dans la vie de tous les jours, Alexandre David est un Jeumontois trentenaire : passionné de musique électronique, bercé par celle de Jean-Michel Jarre.

Son Studio d’enregistrement concentre des claviers, trois guitares, une batterie à proximité des ordinateurs. C’est là tout l’univers de DJ XEAL où la nuit exclusivement, il compose ce qu’il présentera ensuite sur scène : quand il enfile le long manteau et le chapeau noirs. Quand il devient DJ Xeal.

Sa passion de la musique passe par les instruments. Dès huit ans, il touche un clavier mais il ne prendra jamais de cours de solfège : « J’ai comme on dit une oreille musicale. Petit, j’écoutais chaque morceau que je décodais et, ensuite, que je rejouais », explique l’artiste. Une oreille mais aussi une mémoire étonnante. C’est sa « curiosité » qui le pousse à apprendre : le clavier d’abord, ensuite la guitare , la batterie. Autodidacte et « polyvalent ».

En 1995, il s’achètera pour de bon son premier clavier numérique quand aujourd’hui il lui préfère de loin l’analogique : « J’ai de plus en plus la passion des instruments, j’aime être un récupérateur de sons inouïs. Ce que j’aime dans les vieux claviers c’est qu’ils ont des sons chaleureux… » Parmi ses instruments, c’est aussi ce clavier sur lequel J.-M.Jarre a composé en partie Oxygène (1976) et Équinoxe (1978). L’influence de Jarre date de l’enfance .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *