Archives pour la catégorie Artistes

The Brooks annonce la sortie de son nouvel album Anyday Now en septembre prochain.

On retrouve chez le collectif canadien  la minutie et la rigueur d’un James Brown, le volupté d’un D’Angelo, le charisme d’un Fela Kuti, l’ouverture inter-générationnelle d’un Herbie Hancock et l’innovation d’un J Dilla. Autant de grands noms qui permettent de situer The Brooks, ce collectif de huit musiciens, mené par le bassiste Alexandre Lapointe, et le frontman Alan Prater, showman à l’énergie inouïe.
En prévision du troisième album Anyday Now que l’on pourra retrouver en France sur le label Underdog Records, The Brooks dévoile en session le premier single Turn Up The Sound.
Né de l’amour commun de ses musiciens pour la musique funk et soul authentique, The Brooks est de retour et avec le premier extrait Turn Up The Sound nous laisse subjugué par son talent et son dynamisme, digne des grands de la scène Funk, Soul et R&B.

Nommé “secret le mieux gardé du funk canadien” par la presse québécoise, le groupe The Brooks se compose de musiciens accomplis et reconnus dans le milieu soul/funk outre-atlantique.The Brooks c’est la rencontre d’instrumentistes experts, mené par Alexandre Lapointe, et du frontman Alan Prater, showman à l’énergie inouïe, ayant côtoyé les plus grands noms de l’industrie. Un combo gagnant et flamboyant, passionné et expérimenté, qui attise le feu sacré à chaque passage.Un propos musical solide dans sa réalisation et limpide dans sa transmission. Une puissante machine à groove, une force motrice dans son milieu, qui va au-delà de l’interprétation et de l’exercice de style.Fruit de rencontres, de voyages et de sollicitations, le groupe s’est formé spontanément sans stratégie initiale. La forme première des Brooks est un exutoire, hors du rôle de “requins de studio” et pleinement dans celui de créateurs. Des éminences grises qui sortent de l’ombre, pour diffuser une oeuvre 100% personnelle.Né entre les quatre murs du Motown Museum, de l’impulsion d’Alexandre Lapointe, bassiste avec plus de 20 ans de carrière auprès de noms tels que Joel Campbell (directeur musical de Tina Turner et Janet Jackson), The Brooks a d’abord été sollicité par le mythique jazz club Diese Onze. De cette première sollicitation a résulté les résidences/soirées/jams Soul Therapy. Trois années durant, ces soirées ont connu le succès dès la première édition. L’épicentre d’un rendez-vous incontournable pour tout un vivier artistique. De cette résidence, s’est consolidé un noyau dur. De ce noyau dur s’est formé un groupe soudé.Une philosophie qui peut se résumer à cela : un art sous sa forme la plus brute, une pratique sous sa forme la plus rigoureuse, des choix, des directions et des mouvements essentiellement motivés par des coups de coeur.C’est ainsi que The Brooks a récemment croisé la route d’Underdog Records, au détour d’un voyage en France. Un coup de coeur mutuel, un état d’esprit commun, dont résulte une totale absence d’entrave dans le processus créatif. 

Site officiel
Facebook
Instagram

« Ohéhoo »: Le tube de l’été made in Franche-Comté.

Cette année la chanson de l’été vient de Besançon. Kaléla et Alice n’ont d’autres prétentions que de faire danser les Francs-Comtois durant tout l’été, et qui sait? peut-être la France toute entière. 
C’est Fred Kerbidi, né à l’île de la Réunion qui est à l’initiative de ce projet musical. Composition, écriture, enregistrements, arrangements et interprétation en français… cet artiste complet sait tout faire et s’est investi à 100%. De plus, ce titre festif, positif et ensoleillé a pris tout son sens avec la participation d’Alice Chaney dont la voix cristalline sait nous faire vibrer sur des rimes latino et une ambiance dancefloor.Prises de voix chez Serge Donier-Meroz, mixage et mastering au studio le Zèbre à Besançon et réalisation « confinée » du clip par Fred Kerbidi grâce à des images du QG-club de Besançon. Le cocktail est prêt!
La chanson est donc sortie sur YouTube et les réseaux sociaux le 16 Mai 2020 et connait un lancement très encourageant (près de 50.000 vues en deux semaines). 
Les nombreuses radios, les médias locaux (l’Est Républicain, France 3, France Bleu etc…) se sont emparés de ce phénomène et soutiennent activement la diffusion de ce rayon de soleil musical en leur souhaitant que cette aventure deviendra encore plus belle.Ohéhoo, levez les mains et dansez! Maintenant il ne vous reste plus qu’à profiter de l’été. Fin.

Lien Facebook : https://www.facebook.com/kalela25/

Nouvel EP de NEEV « It Is What It Is » – ode à la vie, la passion, le rêve

« Nous avons tous un rêve – un quelque chose qui nous tient éveillé la nuit et nous pousse à aller de l’avant. Nos rêves se présentent sous de nombreuses formes; ils sont nos inspirations, nos muses, nos passions, nos désirs – quel qu’il soit, il y a des millions de personnes qui, comme nous, travaillent avec ardeur pour que leurs rêves deviennent jour après jour plus proches de la réalité. Un quelque chose qui nous unit tous.  « 

Originaire du Portugal, Neev est est révélé en 2016 par le succès du single « Breathe » aux côtés du trio électro Norvégien Seeb (+115 millions d’écoutes Spotify); trois ans plus tard, il fait ses débuts en solo avec la sortie du single « Calling Out » en mai 2019, une chanson qui met en avant toutes les facettes de son talent. Son deuxième single, « Lie You Love It » sort en Octobre 2019, offre une plus instrumentation plus large avec des cuivres et d’autres accompagnements.

Quasi mystique, son timbre de voix habille ses chansons avec grâce et spiritualité, tandis que les mélodies acoustiques les inscrivent dans une atemporalité folk, puisant son inspiration dans le registre d’artistes tels que Jeff Buckey, Eddy Vedder, Bon Iver ou Sufjan Stevens.

La voix de NEEV est organique, vibrante, palpitante. Son secret? «Cela n’a rien à voir avec les octaves, il s’agit de conviction. Il faut croire ce que l’on peut chanter, c’est tout.», ajoute NEEV.

Six mois plus tard, « This Dream » dévoile Neev dans sa forme la plus brute, la plus nue et la plus pure qui soit. Tissant des lignes de falsetto sans effort et des mélodies de ténor sur une guitare acoustique sans prétention, l’artiste Portugais laisse les auditeurs bouche bée et le cœur en feu. Sa voix si particulière et ses paroles « cœur sur la manche » offrent une performance envoûtante.

« ‘This Dream’ est la chanson qui m’a façonné et m’a donné l’inspiration pour le genre de musique que je veux faire en tant qu’artiste« , raconte Neev, « intime, personnel, brut et honnête. Le morceau a été écrit sur trois ans alors que j’étais en couple – je l’ai fini quand la relation s’est terminée« .

Si « Calling Out » et « Lie You Love It » ont servi d’accroche à Neev, « This Dream » peut être interprété comme l’annonce de la mission de Neev, le clou d’un spectacle intemporel. Attirant et rempli d’une honnêteté saisissante, « It Is What It Is » nous rapproche de l’artiste d’une manière rare.

« Pour moi, c’est un peu le sens de ma mission, le but qui me pousse à composer, je suis sûr que ce sera une partie importante de ma vie car je veux avoir un impact en tant qu’artiste – et en tant que personne« , explique Neev. « Je crois aux idées, et je crois que je peux les réaliser, donc je me dois de les exprimer« .

Autodidacte, Neev déclare lui-même que «la musique, c’est apprendre, pas enseigner», jonglant sans effort de la guitare au piano, du piano à la voix. 

Envoûtant, provocateur et intimement émotionnel, Neev caresse l’âme. Tendre et organique, une indulgence émouvante et apaisante de sentiments qui laisse la passion et le talent de l’artiste Portugais sublimer.

Neev accompagne la sortie de son nouvel EP par une nouvelle vidéo acoustique pour « It Is What It Is » et annonce la sortie de son premier album solo prévu pour Juillet 2020 via MCA Universal Music.

TRACKLIST
It Is What It Is
This Dream
Calling Out
Lie You Love It
AUDIO:
https://neev.lnk.to/ItIsWhatItIsEM


RÉSEAUX SOCIAUX

Instagram – www.instagram.com/officialneev

Facebook www.facebook.com/iamNEEV

AURUS présente un nouvel extrait intitulé Mean World Syndrome

Après la sortie du clip The Abettors, avec Sandra Nkaké, AURUS présente un nouvel extrait intitulé Mean World Syndrome.La vidéo a été réalisée par l’artiste visuel Sébastien Labrunie. Le « Mean World Syndrome » désigne une tendance à percevoir le monde comme étant plus dangereux qu’il ne l’est, à cause d’une exposition trop importante aux médias. Ce titre est à retrouver sur le premier EP d’AURUS qui sort le 12 juin, et grâce auquel il répand sa vision du monde tel un mantra évolutif…AURUS aka Bastien Picot y questionne notre rapport aux animaux (dans un duo avec Sandra Nkaké) ou encore la distorsion de notre perception du monde créée par les écrans qui nous entourent.Avec la versatilité hypnotique qui lui est propre, il nous offre 4 titres oscillant entre balades célestes et groove tribal paradant toujours au son d’une pop électro résolument moderne. Fidèle à son excentricité scénique, AURUS habite les contrastes, virevolte avec maîtrise d’une octave à l’autre, entre voix de tête aériennes et ancrage terrien, entre guitares atmosphériques et riffs viraux, là où se rencontrent la transe tranquille et la puissance percussive.

AURUS, c’est un mirage moderne. L’incarnation de nos contradictions. Après la polyphonie transgressive des 3somesisters, AURUS aka Bastien Picot distille dans ce premier EP le Maloya de ses racines dans un écrin pop orchestral et percussif, rappelant Nakhane, Peter Gabriel ou Woodkid.AURUS a dévoilé son premier titre “Momentum” en mai 2019 avant de se produire à la Réunion au SAKIFO puis dans le cadre du Festival Opus Pocus, où il a présenté une formation polyphonique et éphémère: “AURUS Run” en s’entourant d’artistes reconnu.e.s de la Réunion, en 1ère partie d’Ibeyi.A l’Automne 2019, AURUS a sorti “The Abettors”, un titre en duo avec Sandra NKAKÉ illustrant une prise de conscience, le douloureux réveil d’un système prenant le vivant pour acquis. Après des performances remarquées au MaMa, à l’Olympia en première partie de Vendredi sur mer, puis aux Bars en Trans, AURUS devient artiste Révélation du Chantier des Francos pour l’année 2020. Il sort son nouvel EP le 12 juin 2020 porté par la vidéo de Mean World Syndrome.

Facebook
Instagram
Site officiel

Le groupe Belvédère sort un nouveau titre, 19 Mai, le 19/05/2020 (ce qui tombe bien)

Belvédère, c’est un groupe de cinq parisiens amoureux de la Pop française qui ont grandi avec des influences différentes, allant du rock progressif à la house minimale. Ils les mêlent dans un creuset sonore pour en extraire des mélodies à la mélancolie souriante teintée de couleurs eighties.    

Après un premier EP « Premier train » sorti en mai 2017 suivi de trois singles, « Beau Rivage » sorti en mai 2018, « Après ou avant » sorti en mars 2019 et « Félix » sorti en mars 2020, ensemble, ils continuent d’explorer l’univers de Belvédère, un territoire Pop aux bornes larges qui leur permet un inventaire sentimental pour façonner leur discographie personnelle.