Amoure, le trio strasbourgeois, est de retour avec Vague, un nouvel EP qui sort le 04 mai

Amoure, le trio strasbourgeois, est de retour avec Vague, un nouvel EP cinq titres qui sort le 04 mai sur le label défricheur Deaf Rock Records. Sur Vague, on retrouve tout le talent d’Amoure pour générer des ritournelles indie pop pleines de mots joyeux et lancinants, un peu comme si Michel Houellebecq se retrouvait en featuring chez Vampire Weekend. « Je veux faire des vagues quitte à nager en plein délire. Je veux faire des vagues, les chevaucher jusque Agadir », chante le groupe. On a bien envie de les suivre !

Le groupe Amoure s’impose comme l’un des fers de lance de la seconde vague de la pop française, celle qui succède à Aline et Pendentif. Nourri par tout ce qui fait le charme des groupes de l’écurie La Souterraine, à savoir le chant en français, le goût de l’aventure et une certaine luminosité mélodique. Sur le nouveau maxi du groupe, on retrouve Vague en ouverture, puis deux nouvelles pépites à découvrir : Sable et Claire, et une reprise acidulée du Week-end à Rome d’Etienne Daho. La sortie de Vague est l’occasion de lever le voile sur ce groupe prometteur, Amoure, entre rock, pop, zouk et légèreté estivale.

Après des expériences au sein de plusieurs groupes de la scène française (Colt Silvers, Plus Guest ou encore Electric Suicide Club), Nicolas, Thibault et Julien se sont réunis en 2014 autour du projet Amoure, bourré d’ambitions pop.
Le groupe Amoure s’impose comme l’un des fers de lance de la seconde vague de la pop française, celle qui succède à Aline et Pendentif. Nourri par tout ce qui fait le charme des groupes de l’écurie La Souterraine, à savoir le chant en français, le goût de l’aventure et une certaine luminosité mélodique, Amoure a d’abord sorti un premier EP charmant et énergique qui a séduit la critique avec sa fraicheur pop.

Jouant habilement des mots et des rythmiques, des références culturelles et de son énergie juvénile, le groupe emmène l’auditeur sur des territoires brûlants et inédits, entre zouk version chanson française et envolées naïves de la pop décomplexée.
Quand trois rockeurs blancs-becs s’essaient au zouk pop, ça ne peut que surprendre. Pourtant Nicolas, Thibault et Julien ont déjà bien fait le tour de la question avec leurs anciennes formations respectives et la sortie de l’EP Vague n’est pas complètement un coup d’essai. On y reconnaît cette dévotion à la pop, chantée en français avec fraîcheur et légèreté.
Formé lors d’un roadtrip dans le sud au printemps 2015, Amoure dessine une pop multicolore toute en contrastes. Tour à tour espiègle puis sensuelle, ensoleillée puis vaporeuse. Comme un paradoxe, celui de chanter la plage à Strasbourg. Sans doute parce qu’ils en sont si éloignés, ils se rêvent ces pays chauds, ces azurs infinis, ces transes émerveillées. Quelque part entre la vivacité de Vampire Weekend et les chaloupes d’un François & the Atlas Mountains. Voilà qui promet un été rempli d’Amoure.

Prochains concerts :
26.04. Le Noumatrouff MULHOUSE
10.05. Dame de Canton PARIS
25.05. Pelpass Festival STRASBOURG
08.06. Altercafé NANTES
09.06. Poli’sons RENNES
28.06. Bleu Lézard LAUSANNE (Suisse)
31.07. Estival Open Air ESTAVYER (CH)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *