le groupe Kaori ressort les guitares et revient avec son nouvel album À ciel ouvert

Après « Aux îles fortunées », le groupe Kaori ressort les guitares et revient avec son nouvel album À ciel ouvert dont la sortie est prévue le 21 juin.Dans le sillage d’Aux Îles Fortunées, leur premier opus, Alexis Diawari et Thierry Folcher qui forment le groupe Kaori ont une fois de plus composé un petit trésor, le prolongement d’une belle histoire d’amitié et de nouveau monde à inventer.La qualité de la production et les arrangements de Lionel Gaillardin (Benjamin Biolay, Keren Ann, Lisa Portelli) ne font que renforcer l’impression d’avoir entre les mains un album rare.À ciel ouvert, c’est un mélange subtil de bossa, de rock, de chanson française, des textes engagés sur la liberté, la tolérance, la dignité humaine, une ode à la vie comme la douceur d’un poème chantée par Alexis Diawari et Thierry Folcher. Dans la musique de Kaori, on reconnait une couleur musicale reconnaissable entre mille, un jeu de guitare propre au duo. Voici le clip d’A Ciel Ouvert, qui donne le titre à l’album de Kaori, un hymne à la vie.

Chez Kaori, la fine fleur de la réalisation et de la scène hexagonale vient offrir sa contribution à une chanson française ensoleillée, mélange de balades, de bossa, de blues assaisonné de sonorités traditionnelles. A ciel ouvert est un album voyageur, rafraîchissant, venu de loin, qui abolit le temps et les frontières ; comme un hymne à la vie.C’est en 2016, après vingt- cinq ans d’amitié et de pratique commune de la guitare, que le duo calédonien Kaori composé d’Alexis Diawari et de Thierry Folcher a enregistré son premier album., aux îles fortunées. Les deux musiciens livrent leur propre version d’une nouvelle chanson moderne qui, privilégie une approche rythmique, mélodique et poétique, insistant sur la qualité des textes.Les deux artistes, dont la moyenne d’âge frôle la soixantaine, ont choisi l’image du kaori, arbre millénaire qui peuple les forêts du Caillou, comme belle métaphore pour parler de leurs profondes racines aux passés multiples, soucieux de déployer aujourd’hui leurs branches bien au-delà de l’Archipel.Ils sont deux visages de leur Nouvelle-Calédonie natale. Thierry Folcher, calédonien de Poindimié descendant du bagne, et Alexis Diawari, originaire d’un clan kanak de Canala, donnent corps et voix à ce possible destin commun.En tentant leur chance en France, les deux optimistes ont rencontré Lionel Gaillardin, réalisateur et arrangeur du studio Bonsai. Dans ce petit espace d’enregistrement, Kaori succède à Henri Salvador, à Benjamin Biolay, à Karen Ann ou encore à Didier Wampas.Parfaitement ciselé, équilibré entre textes et musique, le premier album de Kaori reçoit un accueil critique inespéré. Aujourd’hui, Kaori poursuit l’aventure avec l’album A Ciel Ouvert avec en premier extrait Les hommes vivent debout. Une chanson sur la dignité retrouvée, empreinte d’universalisme, posée sur une rythmique inspirée du kaneka, musique kanak par excellence, remise aux tonalités folk de Kaori.

En concert le 26 JUIN au studio de l’ermitage – Paris
Facebook
Site officiel

ESKEMO SIGNE SON RETOUR !

 Difficile pour vous, au début de la décennie, d’être passé à côté du phénomène Emo Rock ESKEMO.
Dans le sillage du succès retentissant des Allemands de Tokio Hotel, la France découvre alors en 2010 ces cinq jeunes Basques composant le groupe qui fera tant parler de lui, au travers d’un Featuring avec la numéro 1 des ventes du moment : Jena Lee
C’est ainsi avec le titre « Eternise-moi » que le groupe se révèle et s’impose rapidement comme le phénomène incontournable auprès des jeunes des cours du collège et du lycée. 
Un an après ce duo, le groupe sort « 1V1 », son premier album, alors signé chez Universal Mercury. Des millions de vues plus tard, ESKEMO part sur les routes et entame une grande tournée Française ainsi que des premières parties d’artistes de renom tels qu’Avril Lavigne au Zénith de Paris ou encore Charlie WinstonTom Frageret Amadou & Mariam.

Après la sortie de plusieurs singles entre 2012 et 2016, ESKEMO ressent le besoin de s’éloigner et marque une pause. Celle-ci laissera d’ailleurs croire à l’ensemble de son public à un arrêt définitif du groupe… Jusqu’à aujourd’hui !

En effet, ESKEMO marque à présent son retour, et ce, avec une toute nouvelle image.
Photos coloréesson popguitares indie & atmosphère festive sont autant de nouveaux ingrédients composant à présent l’univers artistique du groupe.Et c’est avec le titre « ELLA » qu’ils imposent ainsi leurs nouvelles couleurs.

Le clip de ce single, réalisé sous la houlette de HK Corp (Indochine, M Pokora, Booba,Kendji Girac, Amir, Orelsan, Soprano, Slimane…) met en scène une Prom Party aux débuts prometteurs et au déroulement plus que déroutant…
À découvrir en image dès maintenant !

Déterminés à ne pas s’arrêter là, il se murmure sur les réseaux sociaux qu’un deuxième album et des dates de concerts seraient actuellement en préparationpour ESKEMO… Affaire à suivre !

https://www.facebook.com/EskemoOfficiel/

Simon Pelé: « entre chanson métaphysique et pulsation hip hop »

Simon Pelé est l’un des nouveaux visages de la pop française. Son premier single Tu es partie témoigne de son originalité, entre chanson métaphysique et pulsation hip hop. A la fois trompettiste ayant d’abord oeuvré dans le jazz, et chanteur, Simon Pelé signe des textes existentiels et mâtinés d’humour.Porté par une rythme dans lequel on retrouve du rap, de la soul, et de l’électro, Simon Pelé incarne son époque et prouve sa modernité à la croisée de divers univers. Son premier maxi Ep Variation 1 comporte cinq titres : Cette Fille, Tu es Partie, Un tranquillisant, La Fin, et Je suis seul. Le disque sortira le 7 juin sur le label ZRP. On peut déjà découvrir un premier clip, Tu es partie, dans lequel intervient le danseur Smail Kanouté que l’on a déjà pu voir les les clips de Jeanne Added notamment.Le clip de Tu es Partie met donc en scène au travers de trois séquences les différentes phases de deuil d’une relation et de la perte de repères. A voir absolument.

Simon Pelé est un chat, une voix souple et incandescente qui joue avec nos sens. Il s’impose dès son premier titre Tu es Partie comme l’un des nouveaux visages de la chanson rap en France.A la fois trompettiste et chanteur, voilà un artiste singulier qui bouscule toute les pistes en douceur et ouvre les frontières de la chanson, du jazz, du hip hop en imposant une pulsation irrésistible. Sa musique a logiquement le charme et le groove des productions du rap new-yorkais des années 9O’s à l’essence soul et jazz. Simon Pelé y apporte sa propre fraicheur, et sa modernité, par un mélange surprenant d’électronique et de cuivres, et aussi des textes entre quête existentielle, et humour qui livrent bien des clés pour appréhender toute sa génération et son époque.Variation 1 ? Un nom plutôt bien trouvé pour ce premier maxi EP qui dévoile une vaste gamme de couleurs et d’émotions entre chanson métaphysique et rap sensuel. Simon Pelé maitrise l’art du dribble, et si son nom évoque un roi du ballon rond, c’est aussi parce qu’il a de l’élégance et de la poésie.

Facebook

Bel Air de Forro «Sertão do Mar» nouvel album: sortie officielle le 24 mai 2019!

Entre le ici et le là-bas, SERTÃO DO MAR est ce lieu imaginaire où les cultures invisibles s’invitent sur une piste de danse de terre battue éclairée par la lune.

Dans la continuité du premier album, ce second volet SERTÃO DO MAR continue de faire danser les foules sur le forró, danse des bals populaires brésiliens, dont la fièvre des nuits chaloupées continuent de gagner le continent européen. Ce nouvel opus embarque l’auditeur dans un voyage vers les racines les plus profondes du Nordest ebrésilien. Un voyage qui ne se contente pas seulement de citations de rythmes traditionnels (l’Aboio, Cavalomarinho) mais qui va jusqu’à la rencontre avec l’un des « maîtres » les plus respectés de la région, le chanteur Maciel Salustiano.

L’éclectisme est une autre des caractéristiques de l’album « Sertão do Mar ».

Mariana CaetanoYann Le Corre et Marcelo Costa sont sans cesse à la recherche de leur propre univers sonore dans leurs compositions en créant des ponts entre le forró-chanson de la moitié du siècle dernier, des rythmes traditionnels plus simples (basées sur le duo chant/percussions) ainsi que des morceaux/citations d’une musique harmoniquement plus riche et moderne. Tu veux du rythme, en voilà !

BEL AIR DE FORRO crée sa propre musique, élargissant les frontières, qui se veut fédératrice et organique.

Vous découvrirez la force musicale de ce trio et sa capacité à vous embarquer sur les pistes de danses !

FACEBOOK

BEL AIR DE FORRO

Grand Corps Malade nous dévoile le clip de J’suis pas rentré

Grand Corps Malade nous dévoile le clip de J’suis pas rentré, un morceau phare de son dernier album Plan B Deluxe avec lequel il a l’habitude de clore ses concerts.
Avec Plan B, Grand Corps Malade aborde des thèmes qui lui sont chers, en prise avec sa vie et avec l’actualité. Le slam est toujours là, mais le chant s’installe progressivement. Avec J’suis pas rentréGrand Corps Malade s’adresse à sa mère. « Hé Yema je vais te raconter / Pourquoi un soir je suis pas rentré / En marchant je l’ai observée / Et je l’ai laissé m’emporter / Hé Yema je vais te raconter / Pourquoi un soir je suis pas rentré / C’est la plus belle des folies / Et elle s’appelle la vie« , chante-t-il, nous entraînant dans les coulisses de sa tournée.Plan B est le 6ème album de Grand Corps Malade qui a su s’entourer de nombreux musiciens et poursuit actuellement une tournée nationale bien remplie qui revient à Paris à l’Olympia les 10,11,12 octobre prochains.

Plan B marque le retour de Grand Corps Malade sur le devant de la scène. Sur cet album,  on retrouve 15 chansons qui vont bien au delà de son don de slameur et qui explore avec mille couleurs musicales des thèmes aussi variés que la paternité, la crise des migrants, l’amour. Il a su surmonter les épreuves d’une vie qu’il la empêché de devenir basketteur. Aujourd’hui, après douze ans de carrière Grand Corps Malade conjugue de nombreux succès. Non seulement il offre sa plume aux plus grands interprètes, mais en plus il s’offre le luxe de concourir aux Césars pour son film Patients.L’album Plan B de Grand Corps Malade regroupe beaucoup de chaleur, de sérénité et d’humour. L’artiste arrive à l’âge de la maturité : celui de ses 40 ans. Désormais il est père de famille et marié, un long parcours après 12 ans de carrière où il a connu le slam il y a plus de 15 ans.
Douze ans déjà, et l’on peut ainsi spéculer à l’infini sur la valeur des années et la symbolique des chiffres. Le slam est toujours là, mais le chant s’installe progressivement. Parler. Oui. Parler… Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, mais chanter désormais sans avoir peur de sa propre passion. Un grand corps, peut être malade, mais sacrément debout pour exprimer le meilleur de notre identité française. Celle qui en plus s’est développée à la lumière des chemins de traverse.L’album Plan B est ressorti  dans une version Deluxe comprenant deux inédits : Sur la Lune et Je te donne ma Parole, et deux titres qui sortent avec des nouvelles versions Dimanche soir et J’suis pas rentré dont on peut découvrir le clip sur Youtube. Dans son Plan B Deluxe, Grand Corps Malade réussit à trouver une sensibilité nouvelle dans ses textes aux valeurs universelles.

Nouvelles dates les 10, 11, 12 octobre à L’Olympia.

Site officiel

Facebook


loading